L’ ostéopathie :

L’ ostéopathie appréhende le corps dans sa globalité, elle vise à diagnostiquer, et à ajuster les déséquilibres et les pertes de mobilité des différentes structures composant le corps humain, susceptibles d’en altérer l’état de santé : articulations, muscles, os, tissus, viscères, ligaments.

Elle est fondée sur la capacité d’auto-guérison et de rééquilibration du corps, et sur une connaissance approfondie de l’anatomie et de la physiologie humaine.

L’ ostéopathe n’utilise que ses mains, à la fois comme outil de diagnostic et de soins. Il perçoit tensions et dérèglements grâce à un toucher spécifique, minutieux et exact, acquis au cours de sa formation académique (cursus de 5 ans) garantissant ainsi la qualité et la sécurité des soins.

L’ ostéopathie est tout aussi préventive que curative. En effet, elle ne se contente pas de traiter le symptôme, il en cherche les causes dans la globalité du patient, pour éviter les récidives.

Adaptée à chaque patient, en fonction de son âge et de sa morphologie, l’ ostéopathie apporte sa contribution à la femme enceinte tout au long de sa grossesse, aux nourrissons, aux enfants, aux adolescents, aux adultes, aux personnes âgées et aux sportifs, professionnels ou amateurs.

C’est une autre façon de soigner, à la croisée de la médecine scientifique et des thérapies traditionnelles naturelles.

Pour autant, elle ne prétend nullement se substituer à la médecine.

Champ d’action de l’ ostéopathie :

– en prévention
– lors de douleurs aiguës
– lors de douleurs chroniques
– lors de séquelles dues à des traumatismes

L’ ostéopathie : Pour qui et quand ?

L’ ostéopathie est susceptible de soulager la plupart des manifestations liées aux troubles structurels ou fonctionnels, ce qui permet un domaine de prise en charge pour tous :

Système locomoteur et membres :

-> Douleurs articulaires et tension musculaires (cheville, genou, hanche, bassin, épaule, coude, poignet, mâchoire) lombalgies, dorsalgies, cervicalgies/torticolis, conséquences de l’arthrose, entorses, tendinites, certaines lésions méniscales, épicondylites/epitrochléites, lors de séquelles de traumatismes, etc.

Système neurologique :

-> Lombo-sciatalgies, cruralgies, névralgies cervico-brachiales, névralgies inter-costales, etc.

Système digestif :

-> Certaines diarrhées/constipations, ballonnements, digestion difficile, brûlures gastriques, remontées acides, colopathies fonctionnelles, les hernies hiatales, etc.

Système ORL et céphalique :

-> Les maux de tête/céphalées, les migraines, les troubles ORL (sinusites, rhinites, otites), les vertiges, les troubles d’occlusion/de mâchoire, les névralgies du nerf trijumeau.

Système cardio-vasculaire :

-> Sensation de jambes lourdes, syndrome/maladie de Raynaud, fourmillement, engourdissements, etc.

Système uro-gynécologique : 

->infections urinaires, cystites, troubles de la miction/incontinences urinaires, troubles liés aux périodes de menstruation, douleurs lors des rapports, désagréments liés à la ménopause, etc.

Système neuro-vegetatif :

-> Stress/anxiété/nervosité, troubles du sommeil, fatigue, état dépressif.

Chaque patient est unique, mais nous proposons des traitements adaptés à certaines catégories d’âge ou des personnes, ou lors de problèmes spécifiques :

 

Pour les enfants/adolescents :

– lors de troubles liés à la croissance (attitude scoliotique/scoliose)
– troubles de la statique/posture
– troubles de la concentration

Pour la femme enceinte :

– suivit de grossesse/préparation à l’accouchement
– lors des troubles post-partums (douleurs articulaires, troubles urinaires)
– repositionnement des organes du petit bassin, suite à la grossesse.
– travail sur le périnée.

Pour les seniors :

– lors des troubles du transit
– lors des troubles du sommeil
– lors de raideurs, douleurs articulaires

Pour les sportifs :

– bilan préparatoire à la reprise des entrainements
– préparation à une épreuve sportive
– récupération physique après une épreuve sportive
– suite à un traumatisme/en complément à un traitement pour entorse, luxation, élongation, tendinite

Quelles sont les limites de l’ ostéopathie ?

Son action préventive, son effet curatif et son innocuité, ont cependant des limites bien définies. En effet, l’ ostéopathie ne prétend pas tout régler.

Il ne faut pas oublier que l’ ostéopathie, intervient en complément de la médecine allopathique (traditionnelle) et ne prétend pas guérir les maladies dégénératives, cancéreuses, infectieuses ou mentales, ni les atteintes structurelles osseuses (fractures/luxations orthopédiques).

Cependant, elle peut agir sur les conséquences, et en particulier sur la douleur, en libérant les tensions des structures environnantes.

Les séances d'ostéopathie

Les séances d’ostéopathie